Quelles "perspectives" pour Saint-Priest?

Après plus de 6 mois de mandat, la nouvelle municipalité a commencé à marquer de son empreinte la gestion de la ville et de ses projets. Que pouvons nous observer? au-delà des quelques projets annoncés et des nombreux revirements, ce qui saute aux yeux est l'absence de vision pour notre ville. Quel est le projet municipal? bien malin celui qui trouvera la réponse... l'impression générale est une gestion au coup par coup, remettant en cause des projets de la municipalité de gauche pour les remplacer (ou pas) par des projets de la municipalité de droite. Ce n'est pas à la hauteur des attentes des san-priots.

Un exemple frappant est l'abandon du Parc Nelson Mandela tel qu'il avait été prévu. Cet abandon ne s'est réalisée que sur une justification purement comptable, sans laisser entrevoir le type d'espace que la municipalité souhaite aménager à la place. Un nouveau budget, 5 fois plus faible, est attribué à cet espace sans que l'ambition attendue pour ce secteur soit présentée; est-ce que le Parc Mandela deviendra un espace vert, une vaste pelouse, une friche...? les séances du Conseil Municipal n'ont apportées aucune réponse à ces questions.

La vision d'ensemble et la perspective donnée à une politique est, quelque soit son échelle, un gage d'appropriation et de nature à rassurer les citoyens sur leur avenir. Savoir où l'on va et donner un cap est essentiel pour une commune aussi importante que Saint-Priest.

Gilles Grandval

Président

Ajouter un commentaire